Selon un rapport de l'ADEME publié en septembre 2007, le gisement d'effacement électrique en France par modulation de process (pour des effacements électriques de courte durée) est compris entre 6,5 et 9,5 GW (la consommation électrique moyenne en France est de l'ordre de 60 GW).

Le secteur tertiaire représente 30% de ce gisement, dont 40% est constiué d'usages thermiques (froid, chauffage, climatisation).

La réunion de lancement du projet a eu lieu le 01 avril 2016 dans les locaux d'Irstea, à Antony